Centre Ligne Santé > Les Praticiens > Loïc Rollin Orthoptiste

Spécialiste en orthoptie à Luynes à proximité d’Aix en Provence (13) 

Découvrez le profil détaillé de votre spécialiste en orthoptie, près d’Aix en Provence : Loïc Rollin.

 

Votre spécialiste  :

  • Diplômé depuis 1992.
  • A une expérience professionnelle de 24 ans.
  • Recherche fondamentale en institut IIAMP.
  • Enseignant au CIES, Collège Italien de Posture. 
  • Gérant de la société Biosycare, dédiée à l’enseignement de cette technique.
L'orthoptiste du Centre Ligne Santé pratique également de l’Orthoptie Posturale sur une base de restauration du réflexe de convergence sur des voies neurophysiologiques utilisables de suite du fait de la malléabilité du cerveau (neuroplasticité cérébrale).
 

Orthoptie Posturale :

La Posturologie est la partie de la médecine qui étudie l’équilibre  statural dans la position debout. Cette station érigée est sous l’égide de capteurs, ces derniers envoient des informations sensorielles en autres au cerveau, qui  les traitera, et enverra des ordres aux muscles  (contraction, relaxation) ; ces muscles recrutés permettront de tenir debout en équilibre ( si les informations sensorielles sont correctes)  ou en déséquilibre (  elles sont erronées si les capteurs seront déficients).

Plus le déséquilibre sera important plus les contraintes musculaires et articulaires existeront.

Les signes fonctionnels : fatigue visuelle,  vertiges, vision double, dyspraxies visuo spatiales, lombalgies, entorses…

Les deux capteurs clé de l’équilibre postural étant les pieds et les yeux, il parait donc  logique de traiter les deux ensembles

8 personnes sur 10 sont touchées par les troubles de convergence  et des problèmes d’orthoptie  et des problèmes de dos et tous mériteraient d’être bilantés  voire traités si les douleurs occasionnées deviennent suffisamment gênantes et invalidantes.

L’orthoptie, et son Approche Thérapeutique

L’Université a toujours promulgué, de tout temps,  un enseignement sur des bases anatomo-physiologiques et connaissances passées très souvent obsolètes et désuètes.

Les traitements qui découlent de cet enseignement ne sont pas adaptés aux patients mais à leurs troubles (médecine symptomatique et non étiologique).

De nouvelles avancées technologiques nous ont permis d’avoir accès à des connaissances du corps humain et à son mode de fonctionnement plus poussés.

Il semble donc logique que la prise en charge des patients puisse aussi évoluée en fonction des nouvelles découvertes neurophysiologiques notamment  en adaptant des soins en fonction du patient et de son unicité.

L’orthoptie ne déroge pas à cette règle.

Le trouble le plus souvent retrouvé en patientèle reste l’insuffisance de convergence sur une base de vision binoculaire.

 

Pour la prise en charge des patients, nous avons le choix entre :

  • L'orthoptie classique avec des traitements souvent longs peu adaptés, peu efficaces, demandant de l’entretien parfois créant des effets secondaires (vertiges, nausées, céphalées).  Nous apprenons à « loucher aux patients ».
  • La neuro-orthoptie avec une  restauration du réflexe de convergence  (et oui c’est un réflexe qui n’est plus utilisé quand les muscles responsable du mécanisme sont déficients).

Ce mécanisme est  en relation avec les émonctoires foie et vésicule biliaire  pouvant être perturbés :

  • Alimentation, psycho-émotionnel
  • Mécaniquement par la sphère orale et notamment les mâchoires -le plus gros perturbateur du cops avec orthodontie….clenching, bruxisme

Si une prise de médicaments (antidépresseurs..)  du stress ou un traumatisme crânien…. perturbent à nouveau ce mécanisme, il ne  faudra quelques minutes   pour à nouveau restaurer ce réflexe si les voies neuro ont été préalable ment réactivées.  Mais nous sommes ici en présence d’une cause  de décompensation extérieure.

En physiologie, à  l’effort de fixation le cerveau ne va utiliser qu’une minime partie de la réserve de convergence reprogrammée.  

Avantages de la technique d'orthoptie :

  • Pas de perte de temps pour le patient, pas de suivi répétitif.
  • Stimulation quasi en une fois suffit.
  • Durée 30-40 minutes.
  • Pas d’effet secondaire négatif.
  • Mieux être de suite.
  • Convergence disponible de suite sans effort.
  • Performances posturales améliorées de suite, douleurs en régression rapidement.
  • Performances intellectuelles améliorées de suite dans la plupart des cas  avec une notion de vision du relief transcendée.
  • Sensation de bien-être, apaisement.

N'hésitez pas à contacter votre orthoptiste à Luynes (13) pour de plus amples informations.

 

Loïc Rollin

 

 

Téléphone : 04.94.99.76.55